Benjamin Sabatier

BENJAMIN SABATIER

LAUGHING WITH
1-
The outer-limits Intro
2-
William Burroughs – Mr Bradley, Mr Martin Hear Us Through The Hole In Thin Air
3-
Laughing with Timothy Leary
4-
Throbbing Gristle- United
5-
H. P. Lovecraft 1933 – WPA Newsreel Interview
6-
Kurt Shwitters – Ursonate
7-
Alfred Korzybski – Historical Note on the Structural diffrential
8-
Yves Klein – symphnonie Monoton
30126_393803784389_540294389_3786179_6589642_n
——

ECOUTER

Première écoute : jeudi 6 janvier à 12h, 15h, 19h, et 00h, jusqu’au 13 janvier mêmes horaires


Ecouter la playliste de Benjamin Sabatier sur votre lecteur
Podcast RSS2S’abonner au podcast
b-sabatier-websynradio-fr600
——

ELEMENTS

Artiste plasticien, né en 1977 au Mans. Vit et travaille à Paris.

« Be it yourself! »
Depuis sa fondation en 2001, International Benjamin’s Kit anime le programme esthétique de Benjamin Sabatier au cœur des réalités sociales et économiques. Conçu comme structure de production et surtout œuvre à part entière, IBK, dont le logo évoque délibérément celui d’IKEA, contemple et réfléchit autant le monde marchand que l’histoire de l’art contemporain. En effet, le sigle IBK fait tout aussi sciemment écho à IKB (International Klein Blue), la célèbre couleur bleue brevetée par Yves Klein, tandis que le prénom de l’artiste renvoie (ad hoc) à Walter Benjamin et ses théories de l’art à l’ère de la reproductibilité technique de l’œuvre. Berceau de productions artistiques sérielles dont les matériaux sont systématiquement glanés dans l’univers immédiat, modeste ou résiduel, de la consommation, IBK est guidé par la volonté de rendre accessible l’art au plus grand nombre selon une devise proche de la philosophie du « Do It Yourself « , issue des utopies hippies des années soixante. La démarche de Benjamin Sabatier dans le cadre de cette structure ne se réduit cependant pas à la seule tentative de démocratisation du point de vue de la diffusion de l’objet. Son but premier est d’inviter à l’expérience artistique. Ses produits ne sont donc pas créés comme d’uniques objets de contemplation, ils requièrent la participation. Pour profiter pleinement d’une œuvre IBK, ses “clients” sont invités à ré-initier sa puissance par sa réalisation (son assemblage ou sa reproduction) et non pas son simple accrochage. Concept esthétique qui offre un modèle d’économie alternative pour le marché de l’art, IBK propose ainsi de gommer la séparation des fonctions de production et de consommation qui prive les producteurs et les consommateurs de leur savoir, c’est-à-dire de leur capacité de participation à la socialisation du monde par sa transformation. Face aux enjeux économiques actuels qui engagent le devenir de nos sociétés (enjeux liés à l’environnement, au traitement des déchets, au commerce équitable, à la croissance économique, ou encore au partage des “expériences” sociales au sens large), IBK propose le devenir “artiste” de chacun dans la fusion de l’expérience esthétique et créatrice.
Expositions personnelles récentes
2010
PLATFORM (performance), Centre Pompidou, Paris, France
2009
MANIFESTE, Point Ephémère, Paris, France
CHANTIER,  Galerie Jérôme de Noirmont, Paris, France
2008
SUPER PARTYCLES (cur. A-Kristof), MAK, Depot of Contemporary Art, Vienne, Autriche
FRAGILE, Centre Culturel Nicolas-Pomel, Issoire, France (cat.)
Bibliographie
Livres / Catalogues Personnels
CANET Marie, SENALDI Marco, FRAGILE, Edition de la ville d’Issoire, avril 2008.
JUY Sébastien, S.A.V., Edition Galerie Jérôme de Noirmont, Paris, 2005.
GAUTHIER Léa, Peinture en Kit, Edition Noirmont Prospect, Paris, 2003.
Site de l’artiste : http://www.ibk.fr
Représenté en France par la Galerie Jérôme de Noirmont, Paris
http://www.denoirmont.com

Tags:

No comments yet.

Laisser un commentaire