Hortense Gauthier & Philippe Boisnard sur webSYNradio

HORTENSE GAUTHIER & PHILIPPE BOISNARD

hp_process (recent)

Avec la cession de Websynradio, Hortense Gauthier et Philippe Boisnard donnent à entendre la matière sonore de leurs derniers projets artistiques (performances, installations, live cinema, poésie sonore …).

1er opus
Translation (création Philippe Boisnard – textes Hortense Gauthier)
Translation est un projet transmedia sur l’espace-temps, la vitesse et les effets de la mobilité qui se déploient sous forme d’installation video et sonore, de live cinema, de photographie et de création sonore. Dans l’installation et les live, le son est généré en temps réel à partir d’analyse de vidéos. Ici, le travail mixe du field-recording, des synthèses programmées sur puredata et des textes d’Hortense Gauthier. C’est une exploration de la mémoire numérique du voyage, de sa dilatation, de sa diffraction, qui tente de rendre compte de l’empreinte visuelle et sonore que laissent les déplacements dans la rétine, en explorant la matéralité du numérique, et en déconstruisant la relation au paysage
hp-process_websynradio

2nd opus
alpha_lab (création Philippe Boisnard – textes Hortense Gauthier)
Alpha_Lab est une nouvelle création (2016) sur l’infini combinatoire de l’alphabet, envisagé comme une matière donnant corps et forme aux discours et à la pensée, et comme un labyrinthe à parcourir grâce au son et au mouvement du corps. C’est une recherche sur la matérialité et la virtualité du texte et du langage, envisagé en tant que code et ensemble de données informationnelles. Dans ce poème performatif, génératif et interactif, HP Process envisage les outils informatiques à la fois comme un microscope et un télescope. Alpha_Lab est donc une création protéiforme qui peut être une installation, une performance et un spectacle qui intègre la danse (avec Maud Brethenoux). La création sonore détermine dans le processus scénique ou d’exposition l’apparition des différentes couches graphiques en mapping. La caractéristique du son tient à une approche acousmatique, héritée des recherches électro-acoustiques. Tout en étant électronique, leur musique s’échappe de l’approche seulement rythmique, et tente d’élaborer des dimensions harmoniques de paysages sonores à travers lesquelles le texte s’entremêle.
hp process websynradio

——

ECOUTER
Première écoute : à partir du jeudi 7 avril (reporté dimanche 10 avril)  à 14h jusqu’au 21 avril 2016 même horaire.

websynradio stream

Gauthier-&-Boisnard- hp process

——

ELEMENTS

Philippe boisnard – artiste-écrivain
Il interroge depuis de nombreuses années la constitution de l’homme à travers la matérialité des codes et des représentations liées à la dimension aussi bien politique, que sociale ou économique. Ses installations ou ses performances, cherchent à réfléchir aux processus technologiques qui viennent constituer notre humanité. C’est en ce sens qu’il travaille beaucoup sur la question des fragments qui constituent les hommes, fragments qui seraient son ADN.
Il programme des installations ou des performances seul, tel phAUTOmaton,  ou en association avec d’autres créateurs, tels Hortense Gauthier avec qui il forme le duo hp process, Arnaud Courcelle avec qui il a réalisé shape_of_memory ou bien le musicien Gaëtan Gromer avec qui il présente Live_scape.
Par ailleurs il a travaillé pour des créations numériques théâtrales, avec par exemple L’argent créé par Anne Théron, et joué dans le cadre du festival d’Avignon (2012), Identifiant : Lucille Calmel (production Théâtre Paris Villette 2011), Au bord du gouffre, production Théâtre des Tanneurs de Bruxelles 2010.
Son travail est présenté lors d’expositions et de festivals internationaux : Bibliothèque nationale de france (Cherchez le texte); Nuit Européenne des musées France-Russie (Vladivostock, Irkoutsk, Rostov sur le Don, Rybinsk, Samara, Paris – Société des gens de lettres), SAT (Montréal), Eastern Block (Canada), festival Gigital Choc (instituts français de Tokyo et Kyoto), Convention dure data (Sao Paulo – Brésil) ; Festival Epaf (Varsovie, Pologne), Live action festival (Göttborg), Festival FIMAV (Victoriaville – Canada), Experimenta (Grenoble), Festival Les bains numériques (Enghien-les-bains), Mapping Festival (Genève, Suisse), etc

Hortense Gauthier – écrivain performeuse
Elle a fait des études d’histoire-géographie et de sciences politiques. Depuis 2003, elle développe un travail poétique intermédia en explorant les différentes matérialités de l’écriture (sonores, visuelles, plastiques, numériques, corporelles), ainsi que des créations numériques (performances, installations, videos, concerts) sous le nom de HP Process (avec Philippe Boisnard). Ils développent ensemble le concept de «poésie action numérique».
Dans ses explorations poétiques, elle interroge les différentes formes de discours et de langues qui nous traversent, qu’elles soient médiatiques, politiques, publicitaires, et tente de créer une poésie transgenre, qui détourne les codes et les catégories établies, et dépassent les oppositions entre l’individu et le collectif, le subjectif et l’objectif …
Elle développe aussi une pratique d’art action, essentiellement dans l’espace public, ou en relation avec des espaces géographiques singuliers. Il s’agit d’une écriture du corps qui interroge, de façon contextuelle, les logiques d’inscription sociale, géographique, politique et médiatique, afin de créer des perturbations et une immersion dans une logique de camouflage qui révèle et interroge les normes. La question du genre, et les motifs de l’espace, de la métamorphose, de la mutation, du multiple et de la disparition sont les vecteurs de sa démarche.
Publications dans diverses revues littéraires, anthologies et ouvrages collectifs : Ecrivains en séries 1, éd. Léo Scheer (texte adapté par les Micro-fictions, émission sur France Culture);Boxon; Dock(s) ; Inculte ; Espace(s) n°7 et 8, éd. CNES ; Celebrity Café, éd. Presse du Réel, La Res Poetica, éd. Al Dante ; Ouste ; Mobile #1 (Montagne Froide), A Global Visuage (anthologie internationale de poésie visuelle), L’Intranquille (éd. Atelier de l’Agneau), …) …
Elle a a fait de nombreuses interventions en France et à l’étranger, aussi bien dans des festivals, que dans des centres d’art, musées, galeries, théâtre, églises, rues … (Brésil, Japon, Canada, Tunisie, Pologne, Italie, Espagne, Suisse, Suède …). Elle enseigne et pratique régulièrement des ateliers de pratique artistique avec des publics scolaires.
Depuis 2002, elle a organisé de nombreuses lectures, expositions, rencontres et festivals (avec Trame Ouest), et a crée la revue Talkie-Walkie (2005-2007). En 2009, elle a crée et dirige avec Philippe Boisnard, DATABAZ , un centre d’art intermédia autour des écritures contemporaines et des arts numériques à Angoulême (France). Elle envisage cette pratique comme une écriture faisant partie intégrante de sa démarche créatrice.

HP Process
Philippe Boisnard et Hortense Gauthier agissent sous le nom d’HP Process depuis 2006.Ils créent des performances poétiques numériques, aussi bien que des installations génératives et interactives, et des créations videos et sonores. La poésie, dans ses dimensions textuelles et numériques, mais aussi visuelles et sonores, est au coeur de leur démarche. Entre improvisation poétique, deconstruction du langage, jeux typographiques et récupération de données, ils inventent des dispositifs d’écriture performatifs, interactifs, ou participatifs, qui mettent en jeu réseau, technologies mobiles et territoires. Les technologies numériques sont pour eux des outils d’extension, de deconstruction et d’intensification du langage et des formes de discours, autant qu’un médium capable de déployer l’écriture hors des cadres auxquels elle est assignée.
Ils tentent d’écrire et d’agir à travers et par-delà les écrans en interrogeant les transformations relationnelles et langagières produisent par les nouvelles technologies, ils questionnent la matérialité et la virtualité du corps, l’histoire et la fabrication du langage, les relations générées par les réseaux Leur travail de création sonore, qu’ils ont beaucoup développé dans une logique d’improvisation à partir de poésie-partitions et de composition de synthèses granulaires, repose sur l’expansion des fréquences sonores à partir de la voix pour créer aussi bien une poésie sonore électronique que des paysages sonores.
Ils définissent leur démarche par le concept PAN (POESIE ACTION NUMÉRIQUE), à travers lequel ils interrogent le rapport entre corps, langage, espaces et technologie.
Interventions dans de nombreux festivals, musées, universités et théâtres en France et à l’étranger : Institut français de Tokyo et Kyoto, SAT et Eastern Bloc à (Québec), festival VISION’R, INTERSTICES (Caen), GamerZ (Aix-en-Provence), musée d’art contemporain de Marseille, festival Empreintes numériques (Toulouse), festival E-Poetry (Paris), Centro Octubre (Valencia-Espagne), festival international de performance de Monza (Italie), EPAF (Pologne), festival Son-Vision (Genève), Centre Pompidou, GRIM-Montévidéo (Marseille), festival LIVE ACTION (Suède), festival VISIONSONIC (Paris), festival Accès(s) (Pau), Rencontres Chorégraphiques de Carthage (Tunis), PureData Convention 2009 (Sao Paulo) …

 

des-plis-et.com
http://x-tr-m-art.com
http://hp-process.com

 

 

Podcast Hortense Gauthier et Philippe Boisnard websynradio Podcast: Ecouter le programme de Hortense Gauthier & Philippe Boisnard

Podcast websynradio S’abonner au podcast – podcast subscription

No comments yet.

Laisser un commentaire