Extérieurs

Extérieurs est une série de diffusion radio en direct pendant l’édition du festival TINALS à Nimes, le dispositif est toujours le même.
En ce soir de fin de printemps, je me poste devant les grilles du Centre de Rétention, et j’invite les passants à écouter avec moi : au loin (mais pas si loin), le festival bat son plein.
Ici, micro sur pied , l’oreille tendue, la parole souvent difficile, nous échangeons avec ceux qui n’iront pas à la fête des bribes d’histoires, des banalités, des impressions sur le lieu.
Et cette question répétée tout au long de la diffusion : » d’après vous, les migrants derrière les grilles, qu’entendent ils de la musique ? et comment vivent ils la fête de l’autre coté du rond point ? »
J’ai produit cette émission 6 années de suite, jusqu’à l’arrêt du festival. Aucun replay n’a été proposé, chaque émission est rendue à la nuit d’où elle est tirée, et emporte avec elle la réalité de ces moments.
J’ai demandé à Pascal Deleuze de s’associer au projet avec des variations de son Larsen bleu, comme trace de ce qui fut : quelque chose entre la blue note des champs de coton et une sirène d’alerte signalant une présence humaine.
Aussi peut être pour que cela puisse raviver ce qu’en ont retenu les rares auditeurs : sorte de podcast résiduel.
Dominique Balaÿ, 2014 – 2021
 
cra-paloma nimes exterieurs balay deleuze
Le Centre de Rétention et la SMAC de Nîmes, deux lieux en tension, l’un vers l’autre ?

31
Mai
No image available


 
31 mai 2019 / 20h-24h
Diff webSYNradio en direct du Centre de rétention de Nîmes
Exterieurs #10
Larsen bleu #7 Pascal Deleuze
Au plus fort de la diffusion, il y avait 44 auditeurs.
 
C’est en affirmant l’endroit où nous posons l’écoute (en dehors du lieu de la fête) que nous composons les modalités d’un paysage sonore. Et ici, certainement de façon un peu provocatrice, nous choisissons d’inverser le point de vue/d’écoute et l’ancrage du paysage : et si ce qu’il y avait à écouter n’était pas au plus près de ce qui se désigne comme matière première (les sons de la musique et du festival), mais au delà des grilles, perdu dans le paysage, au hasard d’une attention ?
En écoutant de loin le festival, nous créons et donnons droit à un premier plan. Là où il n’y a supposément que solitude, banalité, anarchie urbaine et froideur sociale (qui ressortent encore plus les jours de fête quand on n’y est pas spécialement invité), nous montrons au moins qu’il est possible d’y faire de bonnes rencontres.

02
Juin
No image available


 
2 juin 2018 / 20h-24h
Diff webSYNradio en direct du Centre de rétention de Nîmes
Exterieurs #9
Larsen bleu #5 Pascal Deleuze
Au plus fort de la diffusion, il y avait 13 auditeurs.
 
Pas plus que nous ne pénétrons dans l’enceinte du festival, nous ne cherchons à passer de l’autre coté des grilles du CRA. Nous explorons l’entre deux. Ce parti pris est tenable dans la mesure où  des scènes extérieures sont dressées, et la musique est donc audible bien au delà de l’enceinte de la SMAC.

Ce son qui s’échappe, qui passe par dessus et sur les cotés,  est notre toile de fond.
On ne cherche pas à s’en protéger (comme du vent ou d’un bruit parasite), mais on l’utilise comme prétexte avancé à toutes nos rencontres.

11
Juin
No image available


 
11 juin 2017 / 20h-24h
Diff webSYNradio en direct du Centre de rétention de Nîmes
Exterieurs #8
Larsen bleu #7 Pascal Deleuze
Au plus fort de la diffusion, il y avait 31 auditeurs.

Établir une focale entre ces deux lieux emblématiques :
la SMAC, vitrine culturelle bénéficiant de toutes les attentions politiques, et qui ne manque pas une occasion de faire parler d’elle,
et le CRA, institution adossée à la politique nationale et dont les vicissitudes (évasions, manifestations…), font régulièrement la une du journal local, et qui voudrait tant se faire oublier.
 

Le Centre de Rétention Administrative (CRA) ne s’affiche pas dans la cartographie Google, alors que la salle de concert est donnée comme point névralgique du quartier.

04
Juin
No image available


 
4 juin 2016 / 20h-24h
Diff webSYNradio en direct du Centre de rétention de Nîmes
Exterieurs #7
Larsen bleu #3 Pascal Deleuze
Au plus fort de la diffusion, il y avait 7 auditeurs.
 
Explorant cette contigüité géographique et cette aberration sociale, le projet Extérieurs cherche à établir le questionnement d’une réalité et d’un paysage urbain. Et, avant même d’en appeler à un quelconque sursaut de conscience, invite à se demander si, dans le contexte historique posé par la « crise des migrants », une écoute est même possible ?

Écoute d’une périphérie urbaine, mais surtout écoute d’un lieu et des personnes qui s’y croisent, le temps d’une fête, d’un transit, d’une vie.

 

30
Mai
No image available

 

30 mai 2015 / 20h-24h
Diff webSYNradio en direct du Centre de rétention de Nîmes
Exterieurs #6
Larsen bleu #2 Pascal Deleuze
Au plus fort de la diffusion, il y avait 64 auditeurs.
 
La fête citoyenne d’un coté, et de l’autre, le tri administratif. Entre les deux, quelques dizaines de mètres et une zone urbaine habitée. Comment les deux équipements/institutions se partagent un même espace, quelle circulation d’un site à l’autre ?  Quelle rencontre peut on y faire, bonne ou mauvaise ? et, questions obsédantes :  les migrants derrière les grilles, qu’entendent ils de la musique et comment vivent ils la fête qui bat son plein de l’autre coté du rond point ?
et les festivaliers, que perçoivent ils des abords de la fête, sentent-ils l’air se charger d’une plainte infinie ?

Quelle réalité singulière ces lieux profondément antinomiques composent t-ils ?

30
Mai
No image available


 
30 mai 2014 / 20h-24h
Diff webSYNradio en direct du Centre de rétention de Nîmes
Exterieurs #5
Larsen bleu #1 Pascal Deleuze
Au plus fort de la diffusion, il y avait 27 auditeurs.
 
Paroles d’habitants et éclats de vie dans le quartier Courbessac à Nîmes où se déroule tous les ans (en juin) l’un des plus important festival de rock indé.
Mais ce quartier avant d’être celui de la culture et de la fête est d’abord celui du Centre de Rétention Administrative (CRA) qui a accueilli bon nombre de migrants en provenance de Calais en vue de traiter leur situation : expulsion, transport vers d’autres centres, quelques uns s’autorisant à tenter l’aventure sur place.
 
Exterieurs-flyer projet radio podcast dominique balaÿ pascal deleuze