Beauty Sitcom, le point de vue de Philippe Pannetier

One Response

  1. Le concert était très bien. Émerveillé qu’il était le public à la sortie du concert ! Voici quelques notes sur la RésidenceLa résidence à From Point to Point de « Beauty Sitcom » a contribué à harmoniser les temps, mesures et attitudes donnés par les protagonistes : Sandra Moussempès et Jacques-Marie Bernard, et, ainsi associé ces éléments à une mise en place leur permettant d’améliorer les sonorités d’accueil de salle et de cervelles.Les artistes ayant en amont travaillé les thématiques sonores, ma mission consista à les écouter au mieux pour assumer les contraintes scéniques. La poètesse étant claustrophobe il fut décidé de placer le micro près de la porte. Le musicien ayant besoin d’assise il lui fut donné un siège.Plus la succession des séquences musicales s’affinait, plus il a semblé nécessaire que JMB and SM écoutent musique et texte en se confondant avec le public sur un temps choisi. Cela posa une question déontologique au musicien qui ne pouvait assumer l’absence à son pupitre sur la totalité du morceau. Il fut décidé que l’écoute serait de 4′ pour le musicien qui ainsi il reprendrait la main sur le morceau qui semblait avoir besoin de lui dans son galop, et, 6′ pour le poète qui utiliserait les 5 dernières minutes à lire fermement le poème, puis, ensemble ils poursuivraient par une autre séquence.dont vous pouvez lire la suite sur ce lien : http://www.frompointtopoint.com/article-beauty-sitcom-residence-et-concert-73251342.htmlCordialement. PP

    FROM POINT TO POINT 26 mai 2011 at 15 h 03 min #

Laisser un commentaire