Benjamin Aït-Ali sur webSYNradio

BENJAMIN AÏT-ALI

TOULOUSE <> NYC


Ayant toujours été un fan et un féru de musique d’où quelle vienne, j’ai voulu proposer à Dominique Balaÿ l’idée d’une playlist centrée sur les artistes Toulousains et que nous pourrions mettre en lien avec des artistes New-Yorkais ou autres ayant été édités sur Tzadik et autres label Américains mais toujours en connexion avec John Zorn. Bien sûr, davantage attiré par la musique acousmatique et contemporaine, je ne voulais pas laisser le jazz Toulousain qui fut en même temps édité par Tzadik notamment pour Stabat Akish, fameux collectif de musiciens de Toulouse avec à sa tête Maxime Delporte ! Au delà de toute concurrence, il s’agit de révéler une émulation et une source d’inspiration qui guident les compositeurs.
Hormis le jazz , nous avons de grands artistes à Toulouse, notamment dans la musique contemporaine. Je voulais mettre en avant éOle , collectif de musique active mené par Pierre Jodlowski et Bertrand Dubedout. Dubedout fut mon professeur au Conservatoire, j’ai appris beaucoup de choses à son contact notamment comment utiliser les différents outils d’un studio . Ce qui m’était totalement étranger jusqu’à alors … ! Ainsi pour la musique de Toulouse, je suis allé plus loin, comme avec Bruno Capelle qui a fait ses armes au CRR de Toulouse, et qui a passé un certain nombre d’année ici , 15 ans à apprendre. Il en est de même pour Philippe Hurel qui a grandi à Toulouse.
Toulouse a des artistes talentueux !
Quant à nos amis Américains, ils m’ont guidé, notamment John Zorn. Aujourd’hui, je suis surtout ses œuvres contemporaines qui m’intéressent bien plus. Certains artistes ici , tels que Loïs V. Vierk ou encore Anthony Pateras sont aussi des artistes ayant compté dans ma manière d’entendre les sons et leurs agencements ! Je leur dois beaucoup. Chris Brown a aussi beaucoup compté dans l’idée d’une certaine musique électronique.
Je tenais à remercier tous les artistes qui ont répondu présents : Mario Diaz de Léon , Lois V. Vierk , Anthony Pateras , Chris Brown , John Zorn , Philippe Hurel , Pierre Jodlowski , François Donato , Bertrand Dubedout qui m’a laissé libre choix de choisir parmi son catalogue , Christophe Ruetsch et tous les autres … Merci à vous .

B A-A

1. Stabat Akish – Troïde
2. Rémi Panossian Trio – Insomnia
3. Christophe Ruetsch – Sympathy Express
4. Jacky Mérit – Epique
5. Thomas Hilbert – Les 3 Furies
6. Stabat Akish – Le Chiffre
7. Benjamin Aït-Ali – Dans le Lointain , Résonnent Mes Pensées
8. Maylis Raynal – Ouvrante
9. Bertrand Dubedout – Fraction du Silence , Livre IV
10. Benjamin Aït-Ali – Iter Laternis
11. Bertrand Fraysse – Improvisation #1
12. François Donato – En Nuestros Labios
13. Philippe Hurel – Opcit
14. Bruno Capelle – L’Occasion Opportune
15. Pierre Jodlowski – Dialog / No Dialog
16. Benjamin Aït-Ali – Image-Etude

17. Anthony Pateras – Chromatophore
18. Anna Clyne – Fits + Starts
19. Chris Brown – Cloudstreams-Bellwethers
20. Mario Diaz de Léon – Luciform
21. Lois V. Vierk – Go Guitars
22. Per Bloland – Solis-Ouverture
23.Chris Brown – Stupa
24. John Cage – Imaginary Landscape N°1
25 John Zorn – A Season In Hell
26. Mario Diaz de Léon – Mansion
27. Lois V. Vierk – Timberline
28. Sylvie Courvoisier Trio – Double Windsor

Benjamin-ait-ali-websynradio
Image Julie Cabrières ( extraite de « Ballet And Other Works » sur Obs Records , Obs 054)
——

ECOUTER
Première écoute : à partir du jeudi 5 novembre à 14h jusqu’au 19 novembre 2015 même horaire.

websynradio stream

-Benjamin-Aït-Ali

——

ELEMENTS

Né le 13 Mai 1978 à Toulouse, Benjamin Aït-Ali apprend et étudie la musique contemporaine au Conservatoire de Toulouse auprès de Bertrand Dubedout (électroacoustique) et Guy Ferla pour la composition instrumentale .
Dernier album sorti sur Obs Records , le 26 Juin 2015 . « Ballet And Other Works ».

https://soundcloud.com/benjaminaitali

studio-eole.com
tzadik.com

 

Podcast Benjamin Aït-Ali websynradio Ecouter le programme de Benjamin Aït-Ali sur votre lecteur 

Podcast websynradio S’abonner au podcast – podcast subscription

No comments yet.

Laisser un commentaire