C’était un jour si calme: Eric Cordier sur France Culture, Jeudi 14 mars

France Culture,
Jeudi 14 mars 2013, 23h
L’Atelier de la création :

C’était un jour si calme…
Séisme et tsunami au Japon en mars 2011

Par Eric Cordier et Nathalie Salles
http://www.franceculture.fr/emission-l-atelier-de-la-creation-c%E2%80%99etait-un-jour-si-calme%E2%80%A6-2013-03-14 

En 2008, Eric Cordier est allé réaliser des enregistrements au Japon, notamment dans les villes d’Iwaki et de Minamisoma qui ensuite ont été touchées en 2011 par le séisme, le tsunami et l’accident nucléaire.
Suite à ces catastrophes, et afin de retourner sur place voir ce qu’étaient devenus ces lieux et ces gens, il a monté un projet musical avec l’aide de l’Institut Français et l’appui de Satoko Fujimoto de Ringono (projet humanitaire mis en place pour le soutien de la population des zones touchées).
En janvier 2012, il est allé à la rencontre de sinistrés afin de recueillir leurs expériences. Une pièce de musique électroacoustique, mi réaliste, mi métaphorique, a été composée à partir de témoignages recueillis dans les départements de Fukushima et de Miyagi. Cependant les questions sonores sont devenus autant de prétextes permettant d’ouvrir sur le vécu de ces catastrophes. Ce programme restitue tant l’expérience des témoins face à ces catastrophes qu’une certaine « culture » du séisme qui est inconnue en France.

Dans un premier temps, cette émission focalise uniquement sur le séisme et le tsunami en remettant à plus tard un reportage sur le problème nucléaire qui leur est normalement indissociable.

Avec des témoins des villes d’Iwaki (Iwaki, Onahama, Yumoto, Nakoso) et d’Ishinomaki.
Mme Yaeko Hirako, Mr Hirako,
Mme Sayaka Suenaga,
Mme W, et sa belle fille,
M. Koito, Mme Hikaru Ôhira (et son mari)
M & Mme Itô
M. Yasuhiro Chiba

Traduction et adaptation
Satoko Fujimoto
Léa Le Dimna
Eric Cordier

Le projet a bénéficié de la bourse de l’Institut Français hors les murs

Avec les voix de : Marie-Ange Garandeau, Irene Omelianenko, Lea Le Dimna, Gilles Davidas, Francois Briault, Nathalie Salles, Eric Cordier.

Prise de son : Michel Mestre
Mixage : Bruno Martin
Attachées d’émission : Alice Ramond & Ines De Bruyn
Coordination : Irène Omelianenko

Podcast et liens :
http://www.franceculture.fr/emission-l-atelier-de-la-creation-c%E2%80%99etait-un-jour-si-calme%E2%80%A6-2013-03-14
[Ce lien vous permettra de podcaster après la diffusion de l’émission.]

En complément : Meanwhile, in Fukushima :
http://fukushima-open-sounds.net/carte/eric-cordier/
La manifestation de Dominique Balaÿ qui a lieu en ce moment même, concerts dans la ville de Fukushima, et en France où est diffusée une partie de la musique.
Vous pouvez écouter deux parties de la musique et lire des extraits de témoignages :
http://fukushima-open-sounds.net/geomedia/sudden-death-in-nakoso-piece-electro-acoustique-eric-cordier-c%E2%80%99etait-un-si-beau-jour-si-calme%E2%80%A6/

http://fukushima-open-sounds.net/geomedia/latome-piece-electro-acoustique-eric-cordier-c%E2%80%99etait-un-si-beau-jour-si-calme/

A venir en avril :
L’Orgue de Bois / Grandeur Nature au collège des Bernardins, Paris du 15 au 21 avril.
http://www.collegedesbernardins.fr/index.php/art/musique/concert-installation-et-ateliers-grandeur-nature/concert-installation-et-ateliers–grandeur-nature-eric-cordier.html
& une conférence sur l’art et la science avec le CNES à la BPI/Centre Pompidou le 22 avril.

No comments yet.

Laisser un commentaire