Edouard & Gaspard Caupeil : un écho sudiste

ÉDOUARD & GASPARD CAUPEIL

Medicine for a nightmare

Cette playlist pour webSYNradio est une déambulation, un mélange de sons extraits du tournage de « Chocolate City » dans le Mississippi, des bribes d’interview, des sons d’archives, des phrases de James Baldwin, Barack Obama, Cornel West.
Une manière de recréer l’ambiance du tournage avec Gaspard à la prise de son, les déplacements en voiture, la musique en bande sonore, un road movie autour de la question noire. Un écho sudiste, une réponse lancinante à la question de la race imposée par ce territoire de ségrégation. Une répétition immuable. Un renvoi aux racines.
E.Caupeil


Edouard & Gaspard Caupeil (Photo Sophie Legoubin-Caupeil)

« Chocolate city », Mound Bayou, USA. 2008-2019

En 2008, suivant les primaires démocrates pour le journal Le Monde sur la route de la gloire d’Obama, je découvre Mound Bayou, Mississippi. Fondée en 1887 par d’anciens esclaves, elle est la première et dernière ville 100% Noire des États-Unis. Je me passionne pour ce sujet et ses protagonistes. J’y reviens sans cesse pour essayer de comprendre. Je vends le sujet à Géo Magazine, Libération. J’y vis la première élection d’Obama et voit les larmes de ses gens enfermés chez eux par peur des représailles…
C’est en 2011 après m’être occupé de trouver une nouvelle machine pour le laboratoire de développement de Libération que je cède au numérique, la mort dans l’âme. Mais c’est grâce à ce nouvel objet qui m’encombre que je commence à filmer à « Mound Bayou ». J’obtiens l’aide à l’écriture du CNC avec Judith Perrignon à qui je demande d’écrire une nouvelle… Depuis, j’y suis retourné six fois et je suis en cours de production pour un documentaire avec Agat film.
+ d’images par ici

Tracklist

Between Two Worlds, Sun-Ra – Angels and Demons At Play (1960)

Viva Nigeria, Fela Kuti – The ’69 Los Angeles Sessions (1969)

Cell Therapy, Goodie Mob – Soul Food (1995)

Amerikkka, Watts Prophets – Rappin’ Black in a White World (1971)

They Shot Him, Watts Prophets – The Black Voices: On The Street In Watts (1969)

What Is a Man?, Watts Prophets – Rappin’ Black in a White World (1971)

Perhaps (with the Skatalites), Prince Buster – Fly Flying Ska (1964)

Yele, Amadou Balaké – à New York (1979)

Come Clean, Jeru The Damaja – The Sun Rises In The East (1997)

I’m Going Back To Africa, Lord Invader & His Calypso Rhythm Boys – Calypso Breakway (1943)

We Had To Tear This Mothafucka Up, Ice Cube – The Predator (1992)

Yaba E (Farewell), Solomon Ilori and His Afro-Drum Ensemble – African High Life (1963)

Time To Get Loose, Kenne’ Wayne – Time To Get Loose (2006)

Good kid, Kendrick Lamar – good kid, m.A.A.d city (2012)

Little Ghetto Boy, Donny Hathaway – Donny Hathaway Live (1972)

Can’t Do Me Nada, Cold Crush Brothers – Can’t Do Me Nada / Hustler’s Hymn (1996)

——

ECOUTER
Première écoute : à partir du jeudi 14 février 20h jusqu’au 27 février 2019 même horaire.

websynradio stream

——

ÉLÉMENTS

Edouard Caupeil est photographe indépendant. Il vit et travaille à Paris pour la presse (Libération, Le Monde, Télérama, Géo magazine…), la mode (Hermès, Martin Margiela…).
Il réalise actuellement le film documentaire « Chocolate City », avec le soutien du CNC sur lequel Gaspard tenait la perche.
edouardcaupeil.com

Gaspard Caupeil, 24 ans est né à Paris et réside à Bruxelles. Il est ingénieur du son diplômé de l’IAD en 2016. Passionné de musique depuis toujours, il a co-fondé le studio d’enregistrement King Fields Studio à Bruxelles qui vient d’ouvrir ses portes.

chocolate-city-caupeil-fil-doc
Edouard & Gaspard Caupeil (Photo Sophie Legoubin-Caupeil)

Podcast synradio mario verandi Podcast: Ecouter le programme de Édouard & Gaspard Caupeil

Podcast websynradio Edouard & Gaspard Caupeil S’abonner au podcast – podcast subscription

No comments yet.

Laisser un commentaire