Francesca Le Lohé : L’importance du texte

FRANCESCA LE LOHÉ

Shaped by Words

Un fil conducteur dans une grande partie de mon travail est l’importance du texte. Que ce soit en considérant la littérature comme source d’inspiration ou en incorporant des mots dans une pièce, l’interaction avec le texte est souvent un élément clé de mon processus créatif.
Pour cette playlist, j’ai sélectionné des œuvres personnelles et d’autres compositeurs/artistes sonores du « Sound & Word Network », qui ont été façonnées par le texte d’une manière ou d’une autre.

A common thread throughout much of my work is the importance of text. Whether looking to literature as a source of inspiration, or incorporating words into a piece, engaging with text is often a key part of my creative process. For this playlist, I have selected work by myself, and by fellow composers/sound artists from the “Sound & Word Network”, which has been shaped by text in one way or another.

Read more in english.

(0:00) « THEKEY » an Anglo-Japanese, immersive opera inspired by Junichiro Tanizaki’s novel ‘The Key’ (1956), composed & directed by Francesca Le Lohé.

Instrumentation : 3 voix (sop, mez, ten/bar), danseur, shakuhachi, sho, perc japonais, biwa, violon, violoncelle, contrebasse, clarinette.
Le livret est un mélange d’anglais et de japonais, comprenant quelques extraits du roman original. J’ai construit le livret moi-même, ce qui était la première fois pour moi de créer un texte à utiliser dans mon travail de composition.
Plus d’informations sur l’opéra ici : www.thekeyopera.com
Je présente ici des extraits d’enregistrements réalisés lors des représentations de Tokyo 2019 (Denchu Hirakushi House and Atelier, mai 2019) et des représentations de Londres 2019 (10 Tollgate Drive, Tête-à-Tête : The Opera Festival, août 2019).

websynradio-francesca-lelohe-thekey_photoby_claireshovelton--
The key, photo by Claire Shovelton

(07:23) « After 9-5» for sho (Japanese mouth organ) & electronics (2020-2021). Music: Francesca Le Lohé / Words: Charlotte Wührer
*inédit.

Mon travail le plus récent a été créé grâce à un échange continu avec l’écrivaine berlinoise et co-fondatrice du « Sound & Word Network », Charlotte Wührer. L’échange a commencé lorsque j’ai composé une nouvelle œuvre courte pour solo sho en réponse à l’œuvre de fiction de Charlotte « Nine-to-Five ». Charlotte a ensuite écrit un nouveau texte en réponse à cette musique, qui m’a ensuite été transmise pour y répondre avec plus de nouvelle musique, etc. Ce « va-et-vient » d’inspiration a culminé dans la pièce « After 9-5 ». Interprété par Atsumi Kojima (sho) à OTOOTO, Tokyo, le 13 février 2021.

(18:31) « An ordinary woman » by Tomoko Hojo

« After 9-5 » a été joué pour la première fois dans le cadre d’un événement live organisé en collaboration avec l’artiste sonore Tomoko Hojo. Lors de la visite d’une exposition personnelle de Tomoko à l’automne 2020, j’ai été particulièrement séduite par sa pièce « Une femme ordinaire ». Une note de Tomoko sur la pièce : An Ordinary Woman (2018) Cette pièce audio de sept minutes se compose principalement d’interviews et d’enregistrements sur le terrain à Liverpool ainsi que de titres d’articles écrits sur Yoko Ono. De nombreuses critiques ont été émises à l’encontre de Yoko Ono, contrebalancées par des avis sympathiques incitant les gens à reconsidérer les évaluations péjoratives.
Les opinions et les discours de John Lennon sont en grande partie à la base de ces préjugés, qui sont particulièrement évidents dans les mots caractéristiques la représentant en tant que femme, tels que « Bag Lady », « Mistress », « Widow », « Witch » et ‘Femme’. Pourquoi utilisent-ils des mots qui mettent l’accent sur sa féminité ? Quelle féminité veulent-ils ? Quelle est leur idée d’une femme ordinaire ou extraordinaire ? Et qui sont-ils’?
https://tomokohojo.net/

(25:34) « TROH-moh-s » for soprano, percussion (one performer) and electronics (2013). Music: Francesca Le Lohé / Words: Sappho

Alors que Tomoko Hojo demande « Quelle est leur idée d’une femme ordinaire ? », je me suis également demandé « Quelle est leur idée (c’est-à-dire celle du traducteur) d’une femme ? lors de l’écriture de mon morceau TROH-moh-s. TROH-moh-s (τρόμος) se traduit par « tremblement » ; notre protagoniste tremblant d’anxiété, de désir et de jalousie chaque fois qu’elle rencontre l’objet de ses affections. Ce texte de Sappho (615-550 avant JC), généralement appelé Fragment 31, a eu de nombreuses traductions au cours des siècles. Chaque traduction est façonnée par le style, l’interprétation et l’agenda du traducteur, ce qui fait que bon nombre des traductions acceptées sont hétéronormatives en termes de parti pris.
Cette pièce est ma tentative de nouvelle traduction de l’œuvre de Sappho.
Enregistrement : Dana Cerminaro (soprano) au Royal Conservatoire of Scotland, UK, 2013.

(36:32) « Arahnina mreža» by Ana Gnjatović  (Tree bark recipes)
*publié récemment.

Mon implication au sein du « Sound & Word Network » m’a incité à renouer avec la compositrice Ana Gnjatovic. Ana était occupée à mettre en place un projet fascinant à l’époque, une archive construite d’enregistrements de terrain falsifiés intitulé « Mon jardin sans moi ». Elle a invité tous les membres du réseau à participer à un volet de l’archive, « Recettes d’écorce d’arbre » : une collection d’œuvres sonores montrant des avants et des après d’insectes et d’araignées habitant un seul tilleul à petites feuilles (Tilia cordata). Chaque artiste a reçu un court texte sur l’insecte et a été chargé de créer quelque chose en imaginant la vie quotidienne et la culture de l’insecte avant ou après le verrouillage.
Découvrez les résultats sur le site dédié : http://www.treebarkrecipes.com/

Ici je présente notre contribution avec Ana à la collection: Araneus cavaticus: BEFORE
*plus sur cette pièce
ici

(46:35) « Witness» by Francesca Le Lohé (Tree bark recipes)
*publié récemment.

Mon faux field recording pour Euproserpinus Wiesti : BEFORE
* plus d’informations sur ma contribution et le texte d’accompagnement ici

(48:50) « Beethoven was a Lesbian » (excerpt) by Naomi Woo and Sophie Seita

En engageant un travail textuel de multiples façons, Naomi Woo et Sophie Seita ont créé un percutant opéra radiophonique à plusieurs niveaux. Voici une note du duo sur leur projet : « Entre lecture-performance et lettre d’amour, Beethoven Was A Lesbian est un hommage à Pauline Oliveros dans un frottement temporel extravagant. À travers des dialogues ludiques, des citations et des méditations interactives, la performance s’aventure dans les tropes de la musique classique afin de les dominer. Les interprètes dirigent et sont dirigés, écoutent, flirtent, chantent, jouent, s’inclinent, lisent, meurent tragiquement et se prélassent dans la voix de la soprano. Les auditeurs de cet opéra radiophonique expérimental peuvent également recevoir par la poste une série de cartes postales personnalisées.
Pour plus d’informations, voir ici : https://hildegardsgardeningcompanions.cargo.site/Beethoven-Was-A-Lesbian-Postcard

(59:07) « Tristan & Isolde/T&I » by Francesca Le Lohé

(59:07) Excerpts from “Tristan and Isolde” staged at DDD Aoyama Theatre, Tokyo (2017)

(1:03:16) Live recording of “T&I”, performed by Paul Vowles (clarinet) and Gemma Beeson (piano), Sherborne, UK (2017)

En 2017, le « Whole Hog Theatre » a mis en scène une nouvelle adaptation de « Tristan & Isolde » à Tokyo (sponsorisé par Nelke Planning ; produit par Gorch Brothers).
Voici une présentation de WHT : « Situé dans un univers fictif de nations insulaires en guerre, rappelant Okinawa et le Japon continental, ainsi que l’Irlande et l’Angleterre, nous avons expérimenté ces spectres dans un contexte anglo-japonais. Créée par un metteur en scène, un dramaturge et des compositeurs anglais et une distribution et une équipe japonaises, notre objectif était de créer une pièce qui met au défi  acteurs et public avec leur propre hybridité – et de lancer des conversations sur l’identité nationale, la souveraineté et la xénophobie. https://www.wholehogtheater.com/tristan-isolde.html
Les compositeurs en question étaient Mark Choi et moi même. Nous avons tous les deux créé des sections musicales distinctes pour différentes parties de la pièce et j’ai créé des paysages sonores en utilisant des enregistrements de la musique de Mark comme matériel source. Plus tard, j’ai continué à développer ma musique de scène dans une pièce pour le clarinettiste Paul Vowles.
Ici, je présente des extraits de la musique de la pièce aux côtés du duo pour clarinette Mi♭ et piano, simplement intitulé « T&I ».

Read more in english.

ÉCOUTER
Première écoute : à partir du jeudi 1 juillet 20h jusqu’au 14 juillet 2021 même horaire.

websynradio stream


webSYNradio-Francesca-Le-Lohe

——

ÉLÉMENTS

Francesca Le Lohé est une compositrice et musicienne active au Japon et au Royaume-Uni. Les projets théâtraux et les échanges interculturels font partie intégrante de son travail; en août 2020, Francesca a cofondé le « Sound and Word Network » avec l’écrivain Charlotte Wuhrer pour faciliter les collaborations internationales entre compositeurs/artistes sonores et écrivains. Elle est également la compositrice/réalisatrice de « THE鍵KEY » : un opéra immersif et in situ inspiré de la nouvelle de Tanizaki, mettant en vedette un mélange de formes d’art japonaises et occidentales (lauréat du « Prix Keizo Saji 2019 »).
Son travail est présenté internationalement dans des festivals tels que le TAma Music & Arts Festival, Sonorities, Tête à Tête: The Opera Festival et le London Festival of Architecture …

websynradio-francesca-lelohe_creditCathyPyle.Francesca Le Lohé, photo Cathy Pyle

Francesca Le Lohé is a composer & community musician active in Japan and the UK. ​ Theatrical projects and intercultural exchange are integral to her work; in August 2020, Francesca co-founded the “Sound and Word Network” with writer Charlotte Wuhrer to facilitate international collaborations between composers/sound artists and writers. She is also the composer/director behind « THEKEY »: an immersive, site-specific opera inspired by Tanizaki’s novella, featuring a mixture of Japanese and Western artforms (awarded the 2019 “Keizo Saji Prize”).  Her work has featured in festivals including TAma Music & Arts Festival, Sonorities, Tête à Tête: The Opera Festival and the London Festival of Architecture.

www.francescalelohe.com
https://soundandwordnetwork.weebly.com/

 

 

 

Podcast websynradio Francesca Le Lohé Podcast: Écouter le programme de Francesca Le Lohé

Podcast websynradio Francesca Le Lohé S’abonner au podcast – podcast subscription