Frédéric Acquaviva : Oreilles vides

FREDERIC ACQUAVIVA

première diffusion sur la radio et internet de
“OREILLES VIDES” (2000) POUR VOIX D’ORDINATEUR (4h 55mn 31s)

installation sonore supra-conceptuelle et non matièriste de Frédéric Acquaviva d’une durée d’environ 5h (cinq heures) destinée au public motivé, désirant dépasser la frime technologiste, le syndrôme pecno par le dévoilement de la première œuvre musicale, sonore, non transgénique d’où l’élément humain, cette erreur aux mains moites, s’est absenté, emmenant avec lui son ami pathos toujours plus ou moins fourré derrière, prêt à nous refaire le coup usé de l’émotion, la petite onde sensuelle.

IL N’Y A PAS DE PROBLEME TECHNIQUE, IL N’Y A QUE DES ESCLAVES CONSENTANTS PRÊTS A S’ALLIER AU PREMIER BUSINESS ANGEL.
A BAS LE SENSORIEL LIMBIQUE, VIVE LE CORTICAL.
REJOIGNEZ-NOUS, NOUS NOUS RETROUVERONS TÔT OU TARD ET AINSI VOUS GAGNENEZ DU TEMPS.

Frédéric ACQUAVIVA

ps. Rendez-vous au bar Tabac du Métro 66, rue du Bac 75007 Paris, le samedi 25 mars 2000, à partir de 16h.

diffusions en concert ou installations sonores

Festival Oh Cet Echo, Ssound Meeting, Espace Multimedia Gantner, Bourogne, 24 avril 2004
23rd Festival with no fancy name, Experimental Intermedia, New York, 16 décembre 2012
Festival Serendip Lab, Le Wonder, Saint-Ouen, 22 octobre 2016
Frédéric Acquaviva, Music & Multiples, Multiples Musics, La Plaque Tournante, Berlin, 20 janvier au 25 février 2017
Frédéric Acquaviva II ; Haënde, ZJM, Kubus, Karlsruhe, 6 mai 2017

publications

– (manifeste) 20 exemplaires distribués à la galerie Espace Huit Novembre, Paris, 22 mars 2000
– (manifeste), Le Bout des Bordes n°7-8 (dir. Jean-Luc Parant), Al Dante, 2003
– (extrait) CD-R “Serendip Lab”, 50 exemplaires, 2016
– (intégralité) Double LP-QR-Code, 111 exemplaires, ß@£, Berlin, 2017 (distribution Les Presses du Réel)

pour se procurer l’objet
C’est Aux presses du réel ou chez Souffle continu.

ECOUTER
Première écoute : à partir du jeudi 15 décembre 20h jusqu’au 28 décembre 2022 même horaire.

websynradio stream

  • http://sounds.synradio.fr:8000/synradio.mp3
  • : webSYNradio dedicated 24/24 to all strains of outsider arts
  • AU PIRE AUSSI UNE VILLE D\'EUROPE - radio play;EXTERIEURS - live broadcasts / performances;FUKUSHIMA Open Sounds;GUESTS;MACROSILLONS - sonic sculpture;SECRET PORT - phono photography;S\'IL ARRIVE CE QUI ARRIVE - radio play;UNE MARCHE EN GARRIGUE - non-fiction narrative;WEBSYNRADIO

SYNradio-Frederic-Acquaviva oreilles vides

——

ÉLÉMENTS
Frédéric Acquaviva
(1967), est depuis 1990 un artiste sonore et compositeur de musique expérimentale, créant des installations polyphoniques, et jouant dans des galeries d’art, des musées ou des lieux underground.
Loin des réseaux traditionnels de musiciens, il collabore avec des figures historiques de l’art, de la poésie ou de la vidéo. Il a ainsi collaboré avec Isidore Isou, Maurice Lemaître, Marcel Hanoun, Pierre Guyotat, Jean-Luc Parant, la mezzo-soprano Loré Lixenberg, le cinéaste FJ Ossang et la chorégraphe Maria Faustino, entre autres.
Sa musique explore constamment la relation entre la voix et le langage, le son et son sens, jusqu’à l’idée de sons corporels physiques intégrés dans la composition musicale. Comme le remarquait le critique Eric Vautrin dans la revue Mouvement, son travail n’est pas « un travail sonore mais un travail sur le son ».

frederic-acquaviva- works websynradio

En 2020, il devient le troisième compositeur français (après Pierre Henry et Luc Ferrari) à obtenir le prestigieux Karl Sczuka Prize (Donaueschingen / SWR) avec son opéra “ANTIPODES”. Le compositeur Denis Dufour, dans son livre d’entretiens La Composition de l’écoute (Musica Falsa, 2021), le définit ainsi : «Compositeur identifiable par sa radicalité, Frédéric Acquaviva compose des œuvres fortes, absolues. Chez lui, le concept revêt autant d’importance que le rendu sonore. Sans concessions ni compromissions, il va toujours au bout de l’idée, que cela puisse plaire ou non, et certaines de ses réalisations s’apparentent même à des expériences à vivre. Ses sons, microphoniques ou synthétiques, très ancrés dans le présent, ne sont quasiment pas transformés. Il dit tout faire pour ne pas se répéter d’une œuvre à l’autre, et c’est ce radicalisme à tous les niveaux qui le rend si reconnaissable.»

Actualités
ANTIPODES, Frédéric Acquaviva & Loré Lixenberg
20/12/2022, Fridman Gallery, NYC

Plus d’infos :
frederic-acquaviva.net

Podcast websynradio Frédéric ACQUAVIVA Podcast: Écouter le programme de Frédéric ACQUAVIVA

Podcast websynradio Frédéric ACQUAVIVA S’abonner au podcast – podcast subscription

No comments yet.

Laisser un commentaire