L’Autre Musique n° 3, Engagement résistance, usage social (sortie 18 mai 2014)

Le 18 mai 2014, sortie du n°3 de l’Autre Musique avec un dossier complet sur le projet « Et pendant ce temps là Fukushima »
Merci Frédéric Mathevet et l’équipe de l’Autre Musique pour leur engagement !

10269574_675202329214461_7498781353015787769_n

« L’art contemporain remettrait en cause toutes les conceptions antérieures de l’art. Il proposerait par là même un nouveau modèle, un nouveau paradigme (Heinich, 2014). L’œuvre, c’est-à-dire la proposition sensible que construit l’artiste contemporain, aurait une place primordiale dans ce nouveau modèle. Elle serait le lieu d’un travail d’interprétation, de découverte de significations, celles-ci appartenant tout à la fois aux intentions de l’artiste qui en amont ont nourri l’œuvre, et aux spectateurs qui questionnent l’expérience sensible que l’œuvre leur fait éprouver. Ainsi, l’œuvre d’art contemporain serait un outil de compréhension du monde parmi d’autres. Sa création serait indissociable d’un discours sur la société plus ou moins assumé.
Mais s’il y a de l’engagement et/ou de la résistance dans toutes les pratiques artistiques contemporaines, quelles en sont les limites ?

Autant de questions que soulève ce troisième numéro de L’Autre musique. »

http://lautremusique.net/
http://fukushima-open-sounds.net/

L’Autre Musique n° 3, Engagement résistance, usage social (sortie 18 mai 2014)

One Response

  1. Just enjoy an inquiry into Vietnamese social environment through Art

    Arno Baude 19 mai 2014 at 2 h 30 min #

Laisser un commentaire