Michel Titin Schnaider

MICHEL TITIN-SCHNAIDER

QUELQUES AVENTURES ÉLECTRO-ACOUSTIQUES
1/
Composition pour 60 oscillateurs (9’29)
Composition basée sur de fortes variations fréquentielles. (2006)
2/
Recordare part3: Mémoire (11’26)
Recordare traite de l’univers des grandes cathédrales…et de la religion. Les textes sont tirés de l’ancien testament. (2007)
3/
Ambitus pour piano virtuel (21′)
Composition basée sur des flux de notes aléatoires. (2008)
4/
London 1848 pour piano réel (4’04)
Utilisation d’un « objet à faire des sons », un vieux piano fabriqué en 1848. (2008)
5/
Symphonie pour un cycliste part 3: l’échappée fantasmatique (11’19)
Pièce de musique anecdotique sur le cyclisme (je suis cycliste), utilise des extraits d’archives du tour de France de l’INA. (2008)
6/
oXymore (9′) pour piano, violoncelle, violon et synthétiseur
L’idée était de composer aux extrêmes de la perception (2008)
7/
Le Necronomicon (6’55)
Tiré de mon album Oratorio de l’indicible, sur des textes de HP Lovecraft (2009)
8/
L’indicible (8’36)
Tiré de mon album Oratorio de l’indicible, sur des textes de HP Lovecraft (2009)
9/
Le banc (7′)
Tiré de mon nouvel album « Barrières » (musiques électro-acoustiques romantiques) (2010)
10/
La Tentation Anarchiste (8′) (violoncelle et violon réels, flutes virtuelles)
L’idée de départ était de composer sur le phénomène des battements fréquentiels….(2010)
michel-titin-schnaider-websynradio
——

ECOUTER

Première écoute : jeudi 21 octobre à 12h, 15h, 19h, et 00h, jusqu’au 28 octobre mêmes horaires


Podcast RSS2S’abonner au podcast
mtitin-websynradio-fr600
——

ELEMENTS

«Composer, c’est imaginer et construire avec des sons»

Michel Titin-Schnaider est né en 1960. Ingénieur électronicien et musicien purement autodidacte, il compose dans son home-studio une musique qu’il aime qualifier d’expressionniste et de « romantique » car ses univers sonores sont chargés d’émotion, de tensions et souvent de tragédie.
Il compose sous formes d’ études : travail centré sur un élément particulier de l’univers sonore (un « objet à faire des sons » (piano, plaque de métal,…), un principe (utiliser des flux de notes aléatoires,…) ou un thème (la religion, le cyclisme, l’univers Lovecraftien).
Ses influences proviennent de la musique contemporaine :  sans académisme, pour ce qu’elle apporte d’approches originales et souvent révolutionnaires (électro-acoustique, spectrale, micro-tonale, répétitive, aléatoire,…), et également de la musique électronique progressive.
Derniers albums :
Symphonie pour un cycliste… et autres aventures sonores (2008)
Oratorio de l’indicible (2009)
Barrières (2010)
http://www.aventures-electro-acoustiques.fr

Tags:

No comments yet.

Laisser un commentaire